Mamancolère

Mamancolère_1

Ce matin maman a crié tellement fort que je me suis cassé en morceaux.

Ma tête a volé dans l’espace.

Mon corps a plongé dans la mer.

Mes ailes se sont perdues dans la jungle.

Mon bec a disparu dans les montagnes.

Mes fesses ont atterri en plein centre-ville.

Mes pattes sont d’abord restées là, mais tout à coup, elles se sont enfuies en courant !

J’ai voulu les chercher, mais mes yeux volaient dans l’espace.

J’ai voulu crier, mais mon bec avait disparu dans les montagnes.

J’ai voulu voler, mais mes ailes étaient au fin fond de la jungle.

Fatiguées de courir, mes pattes se sont finalement arrêtées dans le désert du Sahara, lorsqu’une ombre inquiétante s’étendit sur elles…

Mamancolère_2

C’était Mamancolère !

Elle avait retrouvé tous mes autres morceaux

et les avait cousus ensemble.

En un rien de temps,

elle attrapa mes pattes

et les raccommoda avec le reste.

« Désolée mon tout petit ! »,

s’excusa Mamancolère en me câlinant.

 Mamancolère_3

Jutta Bauer
Mamancolère
Paris, Autrement, 2000
Publicités