Le petit garçon étoile

Le petit garçon étoile

 

       C’était un petit garçon qui ne savait pas qu’il était une étoile. Mais on le lui a dit.
      Au début, il était content, il était fier. Il croyait que c’était bien d’être une étoile. Mais cette étoile avait trop de bras.
      Alors, le petit garçon étoile commença à avoir honte. Et plus il avait honte, plus l’étoile grandissait. Au bout d’un moment, on ne voyait plus du tout le petit garçon. On ne voyait plus que l’étoile en lui.
      Autour de lui, les autres étoiles couraient en tous sens et s’affolaient… à cause des chasseurs d’étoiles qui se rapprochaient.

 

      Un jour, les chasseurs attrapèrent les étoiles et les emmenèrent dans des trains noirs. Et le petit garçon vit les grandes étoiles-papa, les douces étoiles-maman et tous les petits étoilons partir vers la nuit. Et s’éteindre.
      Le petit garçon étoile replia ses bras et essaya d’étouffer toute la lumière qu’il avait en lui. Il faisait comme s’il n’était plus une étoile. Et ça faisait comme s’il n’était plus un petit garçon. Il resta caché longtemps. Il faisait sombre autour et au-dedans.
      Enfin la nuit se termina et le petit garçon put sortir.

 

      Dehors il faisait beau. Mais il était tout seul. Les étoiles filantes n’étaient pas revenues. Heureusement, des gens nouveaux l’entourèrent, un peu soleils, un peu étoiles. Ils lui réapprirent à vivre, au grand jour.
      Maintenant, il sait qu’il est une étoile. Et il brille.

 

 

Rachel Hausfater-Douïeb
Le petit garçon étoile
Paris, Casterman, 2001
Publicités