Je suis triste

     Je suis triste1

 

     Quand je suis triste, je me sens comme… une fleur qui a besoin d’être arrosée… un arc-en-ciel qui a perdu ses couleurs… un clown qui n’arrive pas à sourire.
     Quand je suis triste, je m’allonge sur le lit… je ne parle à personne… je me cache chez moi… et je serre mon nounours dans mes bras.
 

Je suis triste_2

     Il y a beaucoup de choses qui me rendent triste.
     Si ma meilleure copine déménage, je deviens triste. Mais je sais que je vais adorer les dizaines de lettres qu’elle va m’envoyer.
     Quand mon chien n’est pas bien et le vétérinaire me dit « Tu sais, il est bien âgé », je deviens triste. Mais je me souviens tout de suite qu’on s’amuse bien tous les deux.
     Quand, le soir, Papa et Maman parlent très fort, je deviens triste. Mais le lendemain, ils sourient à nouveau et disent « Ce n’était rien. Tu sais, parfois, les adultes se disputent. »

Je suis triste_3

     Quand je prends congé de ma Grand-mère à la gare, et je sais qu’on ne se reverra pas si tôt, on devient tristes tous les deux. Alors, je la serre très fort et on se sent tout de suite mieux !
     Quand tous mes amis sont invités à une fête et moi pas, je me sens mis(e) de côté. Alors, j’invite tous mes jouets et on s’amuse bien.
     Quand je fais un beau dessin à l’école et quelqu’un le gâche, je deviens triste et un peu fâché(e). Mais je pense tout de suite que j’en ferai un meilleur la prochaine fois…
 
     Quand je suis triste, je me sens mieux si je raconte mes problèmes à Grand-père.
     Je me sens mieux si je fais un puzzle ou si je vois un programme amusant à la télé.
     Je me sens encore mieux si je pense à quelque chose de bon qui va se passer ou si je suis gentil avec quelqu’un. Souvent ils sont plus tristes que moi !
 

Je suis triste_4

     Mais, parfois, je fais aussi des choses qui rendent les autres tristes…
 
     Quand je dis de gros mots…
     Ou quand je fais des bêtises ou je ne fais pas attention aux autres.
     Si je dis des choses sans y penser, je peux rendre Maman ou Papa bien tristes.
     Si je ne permets pas à un copain de jouer avec moi, il sera sans doute triste…
 
     Tout le monde peut être triste.
     Mais, si on parle des choses qui nous rendent tristes et si on pense aux bonnes choses que nous avons… peut-être pourrions-nous chasser notre tristesse !
 
Si tu es triste, arrête de froncer les sourcils et
tu verras tout de suite apparaître un beau sourire sur ton visage !
 
 

 

Brian Moses
Your emotions: I feel sad
Wayland, 1994
(Traduction et adaptation)
Publicités