L’arc-en-ciel

 Arc-en-ciel

 

    — Promets-moi, Nathalie, de ne pas monter dans le cerisier.
    — Je ne monterai pas dans le cerisier, maman, c’est promis !
    Nathalie va dans le verger, elle monte dans le cerisier.
    C’est comme une jolie maison de feuilles et de branches.
    Un pinson chante tirelire. Par une fenêtre de brindilles, on voit de petits nuages qui bâillent et s’étirent. Partout pendent des cerises de toutes les couleurs.
    Nathalie, qui est gourmande, croque des cerises rouges. Puis des cerises jaunes, des cerises vertes, orangées, indigo, violettes.
    Enfin, bien qu’elle n’ait plus très faim, elle croque une cerise bleue, qui aussitôt lui donne un peu mal au cœur.
    — Oh là là ! dit Nathalie, qui enfle comme une montgolfière et devient de toutes les couleurs.
    — Tiens, se dit maman, une surprise, il y a un arc-en-ciel dans le verger ! Mais où donc est passée Nathalie ?
 
Jean Joubert
 
Jean-Hugues Malineau
Almanach
Amiens, Éditions Corps Puce, 1996
Publicités