Promis, c’est promis !

 Promis1

 

        Dans leur petit nid douillet, les marmottes dorment tout l’hiver près de leurs amis, bien au chaud sous la terre.
        Dès le retour des beaux jours, tout le monde se réveille, et un à un, les petits quittent leur abri.
        Curieux, Camille pointe le bout du nez, tout frais et guilleret. C’est son premier printemps !
        Il n’a qu’une envie : aller découvrir le monde.

 

        Camille court et bondit de forêt en prairie. À bout de souffle, il finit par se coucher dans l’herbe pour y faire une petite sieste.
        Et que découvre-t-il en ouvrant les yeux ?
        Une fleur de pissenlit, superbe, juste en face de lui.
        Camille en rougit de bonheur.
        Tout émue, la fleur se met à rayonner de joie, plus fort que le soleil. À deux, ils passent des moments merveilleux.

 

Promis2
        La fleur change de jour en jour, et Camille ne se lasse pas de l’admirer. Il la trouve un peu plus belle chaque matin.
        Chaque soir, il la regarde danser pour lui au clair de lune. Puis il s’endort, heureux et rassuré, sachant qu’elle veille sur son sommeil.

 

        Un beau matin, Camille découvre la fleur plus belle que jamais. C’est à peine s’il la reconnaît, il en reste stupéfait.
        « Dis-moi… tu fais confiance en moi ? » demande la belle en penchant vers lui sa jolie tête blanche.
        « Bien sûr », dit Camille, étonné.
        « Et tu la garderas, quoi qu’il arrive ? » poursuit la fleur.
        « Oui, quoi qu’il arrive », affirme Camille.
        « Alors, viens près de moi et souffle aussi fort que tu le pourras. Tout ira bien, tu verras, je te le promets. »
        Sans hésiter, Camille souffle, souffle…
        Mais… que se passe-t-il ? Sa jolie fleur a disparu !
        C’est moi qui l’ai détruite ! se dit Camille, désespéré.
        « Elle m’a pourtant promis que tout irait bien ! »
        « Et moi, je lui ai promis de lui faire confiance », murmure Camille.

 

Promis3

        Mais qu’a-t-elle voulu dire par ces mots :
        « Tu verras, tout ira bien. Je te le promets. »
        « Promis, c’est promis… » soupire Camille.
 Promis4
        Alors le cœur lourd, il se met en chemin et tout seul, il s’en va découvrir le monde.
        Il va de découverte en découverte.
        Tout est si beau !
        Il aurait tant aimé pouvoir raconter ses aventures à son amie…
        Tout au long de son voyage, les derniers mots de la fleur lui trottent dans la tête.
        « Tu verras, tout ira bien. Je te le promets. »
        Mais qu’a-t-elle donc voulu dire, exactement ?
        Plus le temps passe, plus Camille a envie de retrouver son amie. Quand vient l’automne, il décide ainsi de regagner la prairie où, un jour, ils ont été si heureux ensemble.
 Promis5
        L’hiver approche pas à pas. Une grande fatigue envahit Camille. Alors, il se construit un nid douillet et s’y couche, bien au chaud sous la terre.
        « Tout ira bien, elle me l’a promis », murmure-t-il une dernière fois tout en se blottissant dans son petit lit de paille.
        Puis, il sombre pour tout l’hiver dans un profond sommeil…
        … et à son réveil, au retour du printemps, que découvre-t-il ?

 

Promis6

 

Knister
Promis, c’est promis !
Zurich: Minedition, 2011
Publicités