Alors, je serais un enfant heureux…

a1-1

 

Si, chaque lundi,

je pouvais courir en liberté à travers les champs

et regarder les fleurs s’épanouir en une explosion de couleurs…

 

 

Si, chaque mardi,

je pouvais contempler le ciel

et son beau mystère d’un bleu infini…

 

 

Si, chaque mercredi,

tous les hommes enlevaient les masques

et la vérité seule régnait parmi nous…

 

 

Si, chaque jeudi,

une vraie joie envahissait les cœurs…

 

 

Si, chaque vendredi,

tous les hommes se donnaient les mains…

 

 

Si, chaque samedi,

les parents racontaient à leurs enfants

des histoires à faire rêver…

 

 

Si, chaque dimanche,

la beauté du silence remplissait le cœur de chacun…

 

 

Alors, je serais un enfant heureux !

 

 

Et ma chanson survolerait les maisons,

danserait sur les branches des arbres

et, à l’heure du couchant,

elle se reposerait sur les océans du monde

pour enchanter, par son immense tendresse,

les rêves de tous les enfants !

 

 

Anonyme

Publicités