La publicité qui cible les femmes

 

Le monde de la publicité a ciblé et cible les femmes en profitant d’un évident manque d’estime de soi afin de leur faire acheter des produits. Sur la plupart des annonces la même ligne de fond : « Vous n’êtes pas assez belle ni assez bien… et vous ne pouvez vous embellir que si vous achetez nos produits. »

 

Nous avons permis aux publicitaires de nous cibler, uniquement parce que nous croyons qu’il y a chez nous des problèmes qui doivent être corrigés. Et nous oublions leurs sempiternelles tentatives de nous faire sentir inférieures…

 

Une des cibles préférées de leurs attaques est, bien sûr, notre corps.
En raison des idées négatives à notre sujet — que nous avons acceptées de la part de la société qui ne fait que répéter constamment : « Vous n’êtes pas assez séduisante… » — il n’est pas étonnant que la plupart du temps nous n’aimions pas nos corps.
Bien au contraire.
Je me demande à quel âge nous apprenons à assimiler notre estime de soi en ce qui concerne notre anatomie. Les bébés ne sentent jamais qu’ils ne sont pas assez beaux en raison de la taille de leurs hanches !

 

En tant que jeunes filles vulnérables, nous sommes bombardées par la publicité qui essaie d’anéantir notre estime de soi et nous fait sentir que nous avons besoin d’un tel produit de beauté afin d’être attrayantes ou acceptées par les autres, surtout par les hommes.

 

C’est pourquoi, dans notre société, ce sont les adolescentes en tant que groupe qui ont la plus faible estime de soi. Et cette estime de soi presque inexistante dure souvent toute une vie…
Par exemple, les compagnies de tabac aiment cibler les filles avec leur publicité parce qu’elles savent que, si vous prenez des personnes avec une faible estime de soi, et si vous arrivez à en faire des dépendantes, alors vous aurez une bonne chance de créer une clientèle à vie.

 

L’autre jour, j’ai entendu une petite fille de trois ans dire à sa maman : « Je ne veux pas de cette robe, elle me fait paraître si grosse ! »
Les filles de dix ans suivent déjà des régimes… Et, fréquemment, nous rencontrons l’anorexie et la boulimie dans nos écoles… Que faisons-nous à nos enfants ?

 

Si vous êtes une mère ou un père, montrez à vos enfants comment les publicités les (et nous…) exploitent. Analysez et disséquez les annonces avec eux, en famille. Permettez à vos enfants de reconnaître et de vous montrer ce qui est manipulateur dans les messages…
Enseignez-leur le plus tôt possible à découvrir les pièges et donnez-leur le pouvoir de vivre leur vie en faisant des choix intelligents.

 

Il faut leur apprendre à agir plutôt qu’à réagir.

 

Louise Hay
Publicités