Le petit chapeau de paille

 

 

 

   Le petit chapeau de paille est heureux.
    Il passe tous ses après-midi sur la tête de Léna, profitant du soleil, du vent et du bon air… Le chapeau de paille partage les jeux de la petite fille… Il est enchanté de faire de la balançoire, du toboggan : waouh ! Il s’amuse bien.

 

 

   Malheureusement, un jour, Léna le pose sur le banc…et l’oublie.
   Il passe la nuit tout seul au fond du jardin. Il a peur et entend des bruits étranges : hou, hou, hou !

 

 

   Au lever du soleil, un coup de vent l’emporte. Il vole, virevolte, passe par-dessus la haie et… atterrit dans le champ à côté.
   La petite fille le cherche toute la journée… sans succès. Le petit chapeau de paille l’aperçoit à travers le feuillage, il l’entend, mais il ne peut l’appeler.
   A-t-on déjà entendu un chapeau parler ?

 

   Le petit chapeau de paille est triste…
   Les jours et les nuits passent. Il reste ainsi seul, désespéré.

 

   Le temps se rafraîchit de jour en jour. Le vent le pousse toujours plus loin. Il est mouillé et de nombreuses feuilles mortes se collent à lui.

 

 

   Puis le froid devient de plus en plus vif. La pluie cède la place à la neige. Le petit chapeau de paille est frigorifié. Son beau ruban fleuri a été emporté par une pie.
   Lui qui était autrefois si élégant ! Il ne ressemble maintenant plus qu’à un petit amas de paille.
   La neige le recouvre et il tombe dans un profond sommeil.

 

   En se réveillant un matin de printemps, le petit chapeau de paille ne voit rien. Il est plongé dans le noir. Où est-il ?
   Il sent quelque chose de chaud tout contre lui.
   En début d’été, le petit chapeau de paille est remué dans tous les sens. Que se passe-t-il ?

 

 

   Il sent ensuite en son milieu trois petites boules toutes chaudes !
   Il est devenu le nid douillet de trois petits hérissons !
   Quel bonheur !

 

 

   Ah, si Léna pouvait voir ça !

 

 

Céline Lamour Crochet
Le petit chapeau de paille
Paris, Minedition, 2012
Publicités