Écoute-moi, je t’en prie

  

Quand je te demande de m’écouter

et que tu t’empresses

de me donner des conseils…

Quand je te demande de m’écouter

et que tu commences à m’expliquer

que je ne devrais pas éprouver

ce que je ressens,

tu piétines souvent mes sentiments.

 

Quand je te demande de m’écouter

et que tu sens l’obligation

de faire quelque chose

pour résoudre mon problème,

tu me laisses tomber,

aussi étrange que cela puisse

te sembler.

Écoute-moi ! Écoute-moi !

 

Ne fais rien, ne dis rien,

contente-toi de m’écouter.

Je ne suis pas impuissant(e).

Découragé(e) et chancelant(e)

peut-être, mais pas impuissant.

 

Quand tu fais à ma place une chose

que je peux et dois faire

par moi-même,

tu nourris ma peur et mon inaptitude.

Mais quand tu acceptes

mes pensées et mes émotions,

qu’elles soient rationnelles ou non,

alors je peux cesser d’essayer

de te convaincre

et tenter plutôt de comprendre

ce qui se cache

derrière ces sentiments irrationnels.

 

Puis, lorsque tout s’éclaircit

dans mon cœur et dans ma tête,

les réponses pointent…

Les sentiments irrationnels

ont leur logique

quand on comprend d’où ils viennent.

 

C’est peut-être pour cela que

les prières sont souvent efficaces :

Dieu écoute, et bien qu’il aide,

il nous laisse le soin

et la responsabilité

de régler nos problèmes.

Il suffit parfois de se sentir écouté…

 

Alors écoute-moi

et ne fais rien d’autre.

Et si, un jour, tu veux parler,

je saurai bien sûr t’écouter…

 

 

Auteur inconnu

 

Publicités