C’est toi, Maman, qui viens vers moi…

Chris Silas Neal mãe m

 

Aujourd’hui, je dessine une lune

sur la buée du carreau.

Soudain, c’est toi Maman

qui viens vers moi

à grands pas dans mon croissant.

 

Maman, est-ce que tu me vois ?

J’agrandis la lune pour toi.

Là, tu me prends dans tes bras,

et nous sommes, toi et moi

comme un soleil derrière la vitre.

 

Jorge Luján