Le bonhomme et l’oiseau

 

Au cœur d’un hiver
terriblement froid,
un bonhomme de neige
trônait comme un roi.
 
 

 

C’est qu’il était superbe
avec sa branche de frêne
et son écharpe en laine.

 

Une nuit d’étoiles et de glace,
un petit oiseau tomba dans ses bras.
Une bête minuscule,
déplumée, ridicule…
 

 

 

Le bonhomme prit pitié
et le glissa
dans son écharpe
pour le réchauffer.

 

 

L’oiseau s’y installa,
et, pour le remercier,
lui chanta des histoires.
 
 

 

Un filet de voix,
un presque rien,
qui lui racontait tout bas
des souvenirs de pays lointains…

 

 

 

L’oiseau passa ainsi l’hiver
à l’abri des courants d’air,
apportant un peu de soleil
à notre bonhomme de neige.

 

 

Un brin de chaleur,
un presque rien,
qui glissait dans son cœur
des envies de pays lointains…

 

 

 

Et ce qui devait arriver arriva :
le cœur de glace
se réchauffa.
 

 

Une larme,
puis une autre,
encore une autre,
jusqu’à la flaque.
 

 

Le printemps était là.

 

 

 

La branche prit racine.

 

 
L’oiseau y fit son nid,
et garda l’écharpe en laine
de son ami de neige,
parti en voyage
sous forme de nuage…
 

 

Jusqu’au prochain hiver.

 

 

 

 

 

Alice Brière-Haquet ; Clotilde Perrin
Le bonhomme et l’oiseau
Père Castor-Flammarion, 2014

 

Souhaitez-vous télécharger le PDF ? Le voici !

Le bonhomme et l´oiseau