Monsieur Renard à la Pipiliothèque

 

 

Après une journée bien remplie, Souris profite de sa soirée. Soudain un bruit l’alerte, elle sent l’odeur de Renard…
— Je te tiens ! Souris, persifle Renard.
Mais en un bond, elle disparaît par un soupirail.
— Eh ! Attends un peu, grogne-t-il, en se faufilant derrière elle.
Renard s’introduit dans un conduit d’aération, tombe dans une cave, escalade des cartons, longe des étagères, et…
…enfin débouche vers la lumière.

 

 

— Où est Souris ? gronde-t-il en flairant la piste.
Ici, ça sent surtout le papier… et les gens.
— La voilà !
Souris trottine d’une étagère à l’autre, quand Renard se jette sur elle. Tout à coup, elle l’arrête :
— Chut ! Nous sommes dans un endroit particulier. Personne ne doit être dérangé ici. Et toi, tu perturbes tout le monde !

 

 

Renard lui répond :
— Premièrement, je vais t’attraper ! Deuxièmement, je vais te croquer !
— Ici, on n’a pas le droit de manger, glousse Souris, ce n’est pas un terrain de chasse, c’est une bibliothèque.
— Une pipiliothèque ? demande Renard en regardant autour de lui. Mais c’est quoi une pipiliothèque ?
— Pas une pipiliothèque, gros nigaud, une BIBLIothèque ! se moque Souris.

 

 

— C’est un endroit où l’on peut lire autant de livres qu’on le souhaite. On a besoin des livres pour rêver et comprendre le monde qui nous entoure.
Souris prend un album illustré et l’apporte à Renard :
— Tiens, c’est pour toi, pour te donner de nouvelles idées.
Sur la première page du livre, Renard découvre un vieil homme et un chat qui élèvent des poulets.

 

 

Soudain, Renard trouble le calme de la bibliothèque en hurlant :
— Pouleeeets ! Il se lèche les babines.
Soulagée, Souris murmure :
— Ouf, bonne idée… Tu devrais reposer le livre sur son étagère, maintenant.
Mais Renard a déjà pris la poudre d’escampette. Alors, elle s’éloigne furtivement.

 

La nuit suivante, Renard est de retour.
— Je veux emprunter le livre d’hier et le ramener avec moi à la maison. Et toi avec, Souris. Comme ça, tu pourras me lire l’histoire encore et encore. Tu sais… Je… Je ne sais pas lire.
Souris secoue la tête :
— Je n’ai pas le temps. J’ai découvert un livre sur la magie. J’apprends à faire des tours maintenant ! Mais là-bas, il y a des livres audio. Peut-être trouveras-tu ton histoire racontée sur un CD ?

 

Renard a de la chance, il a trouvé son livre.
Souris lui explique :
— Tu peux emprunter le livre et le CD en même temps. Rapporte tout et ne mâchouille rien. Mais avant, tu vas avoir besoin d’une carte de bibliothèque et…
Renard a déjà disparu avec le livre et le CD.

 

 

Trois nuits plus tard, Renard est de retour avec une poule.
— Quel ennui ! J’avais pratiquement avalé cette poule, quand elle m’a demandé si je savais que les os de poulet étaient très dangereux pour ma gorge et mon estomac. Est-ce vrai ?
— Vérifie dans une encyclopédie, dit Souris en continuant ses tours de magie.
La poule peut à peine respirer, mais Souris lit docilement à Renard le passage sur les os de poulets dans l’encyclopédie des animaux. Elle enchaîne avec un livre sur les animaux de la ferme, suivi d’un livre de cuisine, et pour finir un livre de contes.
Plus tard dans la nuit, Souris, d’un coup de baguette magique, réussit à endormir Renard et la poule.

 

 

 

Le lendemain matin, le soleil se lève et la bibliothèque ouvre ses portes. Les premiers lecteurs arrivent. Souris réveille Poulette et Poulette réveille Renard. Tous veulent partir tranquillement quand soudain Poulette reconnaît le fermier.
Elle fait un clin d’œil à Renard, en chuchotant :
— Si je te dénonce en caquetant, tu seras bien attrapé !
Renard tremble, plisse les yeux et répond :
— Regarde donc ce que ton fermier veut emprunter.
C’est maintenant au tour de Poulette de trembler.

 

 

— Vous savez quoi ? dit Renard. Je vais creuser un tunnel. On s’échappe tous les trois et toi Souris, tu m’apprendras à lire.
Poulette est d’accord, mais avant de partir, ils cherchent un livre qu’ils aiment tous les deux, un autre, et un autre et encore un autre…
Chargés de tous ces livres, ils sortent sur la pointe des pieds.

 

Souris leur crie :
— Stop ! Vous ne pouvez pas emprunter plus de dix livres ! Et vous devez tous les ramener à temps.
Mais Renard, Poulette et les livres sont déjà loin…

 

 

 

Lorenz Pauli ; Kathrin Schärer
Monsieur Renard à la Pipiliothèque
Dijon, Âne Bâté Éditions, 2011