L’enfant en toi…

 

Ne t’éloigne pas trop de l’enfant en toi,

et n’abandonne jamais le sentiment d’émerveillement

qui transforme les choses simples en petits bonheurs.

Puisque un jour, s’il t’arrive de perdre la joie de vivre,

cet enfant pourra te guider vers les gens et les choses

qui ont vraiment nourri ton cœur.

 

Dodinsky