L’histoire du bonbon

bb1

« Coralie, donne-moi un bonbon ! »

« Non », dit Coralie.

« Allez, donne m’en un ! »

« Non. »

« Rien qu’un seul ! »

« Non et non. »

« Et si je dis : ‘‘s’il te plaît Coralie Cochon, ma sœur chérie’’, tu m’en donnes ? »

bb2

« Tiens, t’as qu’à le planter, ça fera un arbre à bonbons* et tu me ficheras la paix. »

« Menteuse ! » dit Jean.

bb3

Dans un coin du jardin, Jean creuse un trou.

Il y dépose le bonbon et, pour bien le couvrir, il fait avec la terre une petite montagne.

bb4

Jean apporte aussi un parasol et une petite radio, pour que le bonbon ne s’ennuie pas.

Des fois, il lui chante les comptines qu’il a apprises à l’école.

Et chaque matin, Jean arrose le bonbon.

« Sinon », pense-t-il, « ça ne pourra pas pousser. »

bb5

bb6

Il attend toute la journée.

Il attend toute la nuit ; et il attend encore trois jours et trois nuits.

Le quatrième matin, une petite fleur mauve sortit de la montagne ; peut-être à cause du bonbon ; ou peut-être parce que c’était le printemps.

bb7

Anaïs Vaugelade 
L’histoire du bonbon
Paris, l’école des loisirs, 1997

* « L’arbre à bonbons » a de petites boules sur les rameaux, couleur violet, qui ressemblent à des perles ou des bonbons !