Non pas contre, mais ENSEMBLE !

Une crise peut nous éloigner les uns des autres et nourrir la peur ou au contraire nous inviter ensemble à nous rencontrer autrement, à se regarder dans les yeux plutôt que de se serrer la main, à afficher sa vulnérabilité, à modifier un temps ses comportements.

Il faut vivre ce confinement non pas comme une punition, mais comme une opportunité de se retrouver en famille, d’écouter, d’écrire, de méditer, de revoir les fondements de nos valeurs.

Et c’est justement parce que nous développerons la paix en nous et autour de nous que nous ferons l’expérience de la guérison.

Non pas contre, mais ENSEMBLE.

Arnaud Riou

Publicité