La course de Sébastien

     

     Ce jour-là, tous les animaux des alentours s’étaient rassemblés dans la clairière.
     Sébastien, le lapin le plus fier et le plus rapide de la planète, avait une fois de plus provoqué un de ses voisins à la course. Comme chaque fois, il avait gagné et, comme chaque fois, l’enjeu était : « on-demande-ce-qu’on-veut-au-perdant ». Cette fois-ci, Sébastien avait réclamé un plein panier de carottes.
     Sébastien alla s’allonger dans un petit coin tranquille pour grignoter ses carottes. Il poussa un soupir de bien-être : « Aaah, c’est ça la vie ! ».
     « En es-tu bien sûr ? » fit une voix qui venait du fond de la terre.
 
 
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.