Si un enfant…

 

balões pássaros menino m

 

Si un enfant vit dans la critique, il apprend à condamner.

Si un enfant vit dans l’hostilité, il apprend à se battre.

Si un enfant vit dans le ridicule, il apprend à être gêné.

Si un enfant vit dans la honte, il apprend à se sentir coupable.

 

Si un enfant vit dans la tolérance, il apprend à être patient.

Si un enfant vit dans l’encouragement, il apprend à être confiant.

Si un enfant vit dans la motivation, il apprend à se faire valoir.

Si un enfant vit dans la loyauté, il apprend la justice.

 

Si un enfant vit dans la sécurité, il apprend la foi.

Si un enfant vit dans l’approbation, il apprend à s’aimer.

Si un enfant vit dans l’acceptation et l’amitié,

Il apprend à trouver l’amour dans le monde.

 

Dorothy Law Nolte

Publicités

C’est toi, Maman, qui viens vers moi…

Chris Silas Neal mãe m

 

Aujourd’hui, je dessine une lune

sur la buée du carreau.

Soudain, c’est toi Maman

qui viens vers moi

à grands pas dans mon croissant.

 

Maman, est-ce que tu me vois ?

J’agrandis la lune pour toi.

Là, tu me prends dans tes bras,

et nous sommes, toi et moi

comme un soleil derrière la vitre.

 

Jorge Luján

C’est quoi, une grand-mère ?

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

    Une grand-mère est une femme qui n’a pas d’enfants à elle. C’est pour ça qu’elle aime les enfants des autres. Les grands-mères n’ont rien à faire, elles n’ont qu’à être là. Quand elles nous amènent faire une promenade, … Lire la suite

J’aime tant les livres…

J´aime tant les livres que....jpg

J’aime tant les livres que je ne peux passer un jour

sans poser ma main sur le front d’une page imprimée

pour sentir si elle a ou non de la fièvre.

 

Lire c’est ajouter au livre, découvrir, en s’y penchant,

son propre visage dans la fontaine de papier blanc…

 

                                  Christian Bobin

Le petit nid…

pássaro ninho coração páscoa.jpg

LE PETIT NID 

  

Entre les branches dérangées
   J’ai vu le petit nid tout rond.
   Ses œufs roses sont trois dragées
   Dont trois oiselets sortiront.

   Les trois coquilles si bien closes
   Contiennent donc mille chansons,
   Et dans les arbres, les buissons,
   Un jour chanteront les œufs roses.

   Je ne veux pas voler ces œufs,
   Comme font tous ceux de mon âge,
   J’aime trop les oiseaux joyeux
   Qui gazouillent dans le feuillage.

 

Lucie Delarue-Mardrus