Le calme, c’est la source à l’intérieur de soi…

foto menina papoila lua

Le calme, c’est la source à l’intérieur de soi à partir de laquelle tout naît :

les actes justes, les décisions justes, les paroles justes…

Et s’il y a une chose que l’on peut faire dans sa vie,

c’est de permettre à ce calme de se révéler en nous

pour trouver cette source de laquelle chaque acte,

chaque décision et chaque parole pourront naître.

 

Donc, vivre c’est contacter ce calme qui habite en chacun de nous,

un espace où l’on peut toujours se réfugier

quand notre vie prend des allures de tsunami.

Et justement la méditation est la porte

qui nous permet d’accéder à cet espace sacré. 

 

Arnaud Riou

Publicité

La discussion

Galerie

Cette galerie contient 7 photos.

    Tout a commencé dans la cour de récré, après les vacances de la Toussaint. Djamel a dit que le Père Noël n’existait pas. Laurent a dit que si, plus un gros mot que je ne peux pas répéter. … Lire la suite

Jamais nous ne lui avions dit qu’il en était incapable

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

    Ils en sont capables parce qu’ils croient en être capables. Virgile        À sa naissance, mon fils Joey avait les pieds tordus vers le haut, la plante des pieds reposant sur son ventre. Je trouvais qu’il avait … Lire la suite

Quand un problème quelconque…

Quand un problème quelconque

Quand un problème quelconque nous a fait perdre la paix,

l’urgence n’est pas de résoudre le problème

dans l’espoir de retrouver ensuite

la paix.

L’urgence est de retrouver d’abord un minimum de paix

et de voir ensuite 

ce que nous pouvons faire face à ce problème.

 

Jean Philippe

 

Aimer, être aimé…

coração cores 1.jpg

 

AIMER. Être aimé.

Ne jamais oublier notre propre insignifiance.

Ne jamais s’habituer à la violence indicible et à la disparité vulgaire

de la vie autour de nous.

Rechercher la joie dans les endroits les plus tristes.

Poursuivre la beauté jusque dans son repaire.

Ne jamais simplifier ce qui est compliqué ou compliquer ce qui est simple.

Respecter la force, jamais le pouvoir.

Surtout, observer.

Comprendre.

 

Arundhati Roy