Sarah a le coeur lourd : la Saint Valentin des petits…

Galerie

Cette galerie contient 8 photos.

  Sarah a le cœur lourd. Un poids qu’elle traîne partout.     Dans le bus. À l’école. Dans la cour de recréation. Même quand elle se déplace en vélo…     Ce n’est pas facile de dormir avec un … Lire la suite

Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

    « Nous ne devons pas avoir peur de nous confronter. Du chaos naissent les étoiles. »           Le jour où je me suis aimé(e) pour de vrai, J’ai compris qu’en toutes circonstances, J’étais à … Lire la suite

Chaque jour, je vois ou j’entends…

casa e porta aberta - illustrazione miki karni

Chaque jour, je vois ou j’entends quelque chose qui me rend heureuse,

qui me pousse vers la lumière…

C’était pour cela que je suis née — pour voir,

pour écouter, pour me perdre à l’intérieur de ce monde sensible —

pour m’instruire encore et encore

en joie, et en acclamation.

Je ne parle pas de l’exceptionnel,

de l’effrayant, du terrible, de l’extravagant extrême —

mais de l’ordinaire, du commun, du quotidien…

 

Ô, bon élève, me dis-je à moi-même,

comment ne pourrais-tu pas devenir sage avec de tels enseignements —

la lumière intaillable du monde,

la brillance de l’océan,

les prières faites de brins d’herbe ?

 

Mary Olivier

Maintenant, j’arrose constamment…

4dea4a2a35e88dd9d4345a253c10ff92

 

Maintenant, j’arrose constamment…

J’arrose les cœurs des amis disparus avec de la lumière,

les plaies de la vie avec de la sérénité lumineuse,

j’arrose les cieux avec mille affections et

j’arrose les herbes qui se déplacent comme des océans…

 

Maintenant, je répands des fleurs et les oiseaux viennent.

Je répands des soins… et des êtres et des choses à aimer arrivent…

Je répands du temps et, en vieillissant,

tout ce que je répands pousse hors du temps…

 

Mark Nepo

J’ai le droit d’être un enfant

Galerie

Cette galerie contient 19 photos.

  Je suis un enfant avec des yeux, des mains, une voix, un cœur et des droits.     J’ai le droit d’avoir un nom, un prénom, une famille qui me sourit, un pays où je suis chez moi.   … Lire la suite

Ayez toujours quelque chose à donner…

foto-arco-c3adris-m-e1539258204373.jpg

 

Dans quelque domaine que ce soit, pour être recherché, aimé,

il faut toujours avoir quelque chose à donner :

une attention, un regard, un sourire, une parole, une main tendue.

Celui qui est terne, éteint, fermé, crispé, on l’évite.

Regardez une rose qui s’est ouverte :

elle répand un parfum délicieux que tous sont heureux de respirer ;

et les abeilles, les papillons sont aussi attirés.

Alors vous, si vous restez là, fermé(e), sans parfum,

vous attendrez longtemps que les autres viennent vers vous.

Ayez toujours quelque chose à donner et vous ne serez jamais seul(e). 

 

Omraam M. Aïvanhov

Le bonheur naît…

 jardim gaelle m

 

Le bonheur naît d’un cœur bien soigné —

le nôtre et celui des êtres que nous aimons.

Il faut donc donner au cœur les mêmes soins d’un jardinier dévoué,

qui sait quand il doit arroser, fertiliser, tailler les plantes,

et qui passe la plupart de son temps à leur parler. Et à les écouter.

Luísa Félix