Un seul pas…

Chaque fois que vous marchez, même sur une courte distance, que ce soit de chez vous à l’arrêt de bus ou du parking à votre lieu de travail, vous pouvez choisir de marcher de telle sorte que tous les pas vous apportent de la joie, de la paix et du bonheur.

Nos pas peuvent être guérisseurs, que nous marchions seuls ou avec d’autres personnes. Nous ne devons pas perdre un seul pas. À chaque pas que nous faisons, nous arrivons chez nous, à la vie qui est la nôtre. Chaque pas nous aide à arrêter de courir – non seulement physiquement, mais aussi dans nos pensées.

La course est devenue une habitude et nous ne sommes pas capables de profiter de la vie au moment présent. Même quand nous dormons, dans nos rêves, nous continuons à courir. Ainsi, se rendre vraiment au moment présent et s’arrêter à chaque étape est un entraînement. Nous devons nous entraîner à nous arrêter.

Vous pouvez vous rappeler que d’autres personnes sont aussi en train de marcher comme vous, pour pouvoir vous sentir connecté à elles.

Il est très important d’être connecté.

Ce n’est pas parce qu’on a un téléphone qu’on est connecté. Je n’ai jamais eu de portable et, pourtant, je ne me suis jamais déconnecté de qui que ce soit. Ce qui nous connecte, c’est notre marche en pleine conscience, nos pas en pleine conscience.

Alors, si vous voulez vous connecter aux autres, il vous suffit de pratiquer la méditation marchée tous les matins après le petit déjeuner, en allant au travail. En marchant ainsi dans la paix et la liberté, nous sommes immédiatement connectés. 

Thich Nhat Hanh

Daniel fait un poème

Galerie

Cette galerie contient 11 photos.

Daniel connaît tous les rochers, les arbres et les animaux du parc. Lundi matin, Daniel aperçoit quelque chose d’inattendu sur le mur du parc. Une pancarte où l’on peut lire, POÉSIE DANS LE PARC, DIMANCHE À 6 HEURES.   « Qu’est-ce … Lire la suite