Une prière

 

UNE PRIÈRE

 

Refuse de tomber.

Et si tu ne peux pas refuser de tomber, refuse de rester à terre.

Si tu ne peux refuser de rester à terre, élève ton cœur vers le ciel,

et tel un mendiant affamé, demande qu’il soit rempli et rempli il sera.

 

On peut te faire toucher le sol, on peut t’empêcher de te relever

mais personne ne peut t’empêcher d’élever ton cœur vers le ciel.

Personne, sauf toi-même.

 

C’est au plus noir du malheur que tout s’éclaire.

Dire que de là rien de bon n’est issu

c’est faire la sourde oreille.

 

Clarissa Pinkola Estés

Publicité

Les mois de l’année

coração cores 1

 

LES MOIS DE L’ANNÉE

 

Janvier pour dire à l’année « bonjour »

Février pour dire à la neige « il faut fondre »

Mars pour dire à l’oiseau migrateur « reviens »

Avril pour dire à la fleur « ouvre-toi »

Mai pour dire « ouvriers, nos amis »

Juin pour dire à la mer « emporte-nous très loin »

Juillet pour dire au soleil « c’est ta saison »

Août pour dire : « l’homme est heureux d’être l’homme »

Septembre pour dire au blé « change-toi en or »

Octobre pour dire « camarades, la liberté »

Novembre pour dire aux arbres « déshabillez-vous »

Décembre pour dire à l’année « adieu, bonne chance »

 Et douze mois de plus par an

Mon fils

Pour te dire que je t’aime.

 

Alain Bosquet

Si j’étais une fleur…

705a2e7fcc7e7a34a69a39d4ffa18241

 

Si j’étais une fleur

j’inonderais les villes de torrents de poèmes,

que je disperserais au vent du matin.

 

Si j’étais une fleur,

je serais le sang des rues,

doux chemins aux veines colorées

en perpétuels chantiers multicolores.

 

Si j’étais une fleur, je serais musicienne,

et j’écouterais le son rythmé des pétales,

métamorphosé en couleurs de mai

au jardin éternel de la liberté.

 

Si j’étais une fleur…

 

H. P.

En allant dans mon jardin…

En allant dans mon jardin

PETIT LAPIN

 

En allant dans mon jardin,

Très tôt de bon matin,

J’ai trouvé un petit lapin,

Qui tenait dans ma main.

J’ai pris si bien soin de lui,

Qu’il a beaucoup grandi.

C’est mon meilleur ami,

Tendre, fidèle, gentil.

 

Il me suit pas à pas,

Il dort même avec moi,

Maman ne le sait pas,

Elle hurlerait je crois.

Animaux, ou humain,

Il  nous faut des copains,

Qu’importe la grandeur,

Pourvu qu’ils aient du cœur.

 

Rivière