Le cosmos et ses trésors…

 

Le cosmos est plein de précieux trésors

Je veux t’en offrir une poignée ce matin.

Chaque moment que tu vis est un joyau

Qui resplendit et contient la Terre et le ciel,

L’eau et les nuages.

 

Tu n’as qu’à respirer doucement

Pour que les miracles apparaissent.

 

Alors, tu entends l’oiseau chanter,

Les pins murmurer.

Et soudain, tu vois la fleur s’épanouir,

Les nuages blancs dans le ciel bleu,

Des sourires et des regards merveilleux …

 

Thich Nhat Hanh

Apprendre à aimer la Terre

 

Comment apprenons-nous à connaître et à aimer la Terre ? Pour commencer, il faut que chacun s’engage à développer une relation personnelle avec le monde naturel, à faire de cette relation le cœur de sa pratique spirituelle et l’inspiration de ses actions dans le monde.

Peut-être que la meilleure façon de commencer consiste simplement à sortir de chez soi et à observer, tout en essayant de trouver un endroit encore partiellement sauvage. Si vous habitez en ville, cela pourrait signifier un coin moins entretenu dans un parc ou un terrain vacant rempli de feuillages ou encore un jardin négligé — pas une pelouse monoculture sous quelques arbres coupés ou un parterre bien entretenu —, mais n’importe quel endroit légèrement abandonné.

Passez-y quelques instants, et observez la réalité physique autour de vous. Non, ne spéculez pas : comment transformer l’endroit, comment se faire aider pour y arriver, comment se portent les arbres, les oiseaux, les insectes…

Non, regardez et observez. Tout simplement. Regardez, sentez, écoutez, goûtez.

Hélas ! Vous vous ennuyez : soit vous avez choisi un endroit qui est trop stérile et contrôlé, soit vous n’êtes pas vraiment ouvert à l’observation. Remarquez comment votre esprit se laisse remplir par ce qui vous entoure, mais au lieu de vous concentrer sur vous-même, concentrez-vous sur le but de votre quête.

Peu à peu, vous serez étonné de voir combien il y a à voir, une fois que nous ouvrons les yeux, et comment, en retrouvant notre capacité à observer, nous sommes capables de comprendre que ce que nous voyons est réel et unique.

Starhawk