Maman, c’est bientôt le printemps ?

 

 

 

       « Allez, rentre Ourson, dit maman Ourse. Il est temps de dormir. Quand tu te réveilleras, le printemps sera là.
       — Maman, quand reviendra le printemps ? Bientôt ? lui demande Ourson. Et d’abord, comment est-ce que je saurai qu’il est arrivé ?
       — Quand il y aura des fleurs partout et que tu verras voler les papillons, lui répond sa maman. »

 

       Rassuré, Ourson s’installe douillettement pour dormir…
       … mais à son réveil, il est bien incapable de dire si le printemps est là ou pas.
       À pas feutrés, il se dirige vers la porte de sa maison, frotte ses yeux encore ensommeillés et que voit-il ?

 

       Le printemps !
       C’est le printemps !
       « Maman, c’est le printemps ! s’exclame-t-il. Vite, réveille-toi ! Regarde les fleurs et les papillons ! »

 

 

       En sortant, maman Ourse ne voit qu’un mince tapis de neige toute fraîche.
       « L’hiver commence à peine, dit-elle. Retourne te coucher.
       — Mais alors, quand sera-t-il vraiment là, le printemps ? interroge-t-il.
       — Quand les hirondelles seront de retour et que les oiseaux se remettront à chanter bredouille maman Ourse, endormie. »
       Confiant, Ourson se roule en boule et se rendort.

 

 

       Lorsqu’il se réveille, cette fois, il est sûr que le printemps est là.
       Sur la pointe des pattes, il va regarder dehors et que voit-il ?

 

       Le printemps !
       « Maman, réveille-toi ! hurle-t-il. Le printemps est arrivé ! Les oiseaux chantent dans les arbres. »
       Pourtant, maman Ourse ne voit que neige et glaçons. Elle n’entend que le sifflement du vent dans les branches dénudées.
       « Tu rêves, mon trésor, lui dit-elle. Rendors-toi vite.
       — Dis maman, quand reviendra le printemps ? insiste Ourson.
       — Quand le soleil brillera pour réchauffer la nature, lui répond-elle dans un grognement ensommeillé. »

 

 

       Patient, Ourson s’enfouit sous un tas de feuilles…
       … et, lorsqu’il ouvre les yeux, il se dit que cette fois le printemps est là. Il en est sûr et certain. Sans bruit, il va pointer son museau dehors et que voit-il ?

 

       Le printemps !
       « Maman, tu as dormi trop longtemps ! s’écrie-t-il. Debout ! Le printemps est là. Il y a du soleil et il fait chaud !
       Maman Ourse ne voit qu’un feu allumé par des chasseurs. Agacée, elle attire à elle son petit.
       — Il faut dormir. Je te dirai quand le printemps sera là. »
 

 

       Résigné, l’ourson se rendort. Il rêve de rafales de neige, lorsqu’il sent quelque chose de glacé sous son nez !
       Un filet d’eau traverse la caverne. Il secoue sa mère pour la réveiller.
       « Pour la dernière fois, Ourson, ce n’est pas encore le printemps ! » bougonne-t-elle.
       Puis maman Ourse se lève, se dirige d’un pas lourd vers l’entrée… et que voit-elle ?
 

 

       Le printemps !
       Elle se frotte les yeux et tente de les garder ouverts malgré la lumière vive du soleil.
       « Le printemps est enfin de retour, se dit-elle, radieuse.

 

 

       Mais où est donc passé Ourson ? »
 

 

 
Catherine Walters
Maman, c’est bientôt le printemps ?
Paris, Gründ, 1997
Publicités