Un masque pour tous les jours

Mis en avant

Un masque pour tous les jours...

Un masque pour tous les jours.

Mais peut-on vivre sans masques ?

C’est le défi de chaque jour…

Anonyme

 

Monsieur Renard à la Pipiliothèque

Galerie

Cette galerie contient 10 photos.

    Après une journée bien remplie, Souris profite de sa soirée. Soudain un bruit l’alerte, elle sent l’odeur de Renard… — Je te tiens ! Souris, persifle Renard. Mais en un bond, elle disparaît par un soupirail. — Eh ! Attends … Lire la suite

Un credo pour la vie

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

    Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres. C’est précisément parce que nous sommes tous différents Que nous sommes tous uniques. Ne fixe pas tes buts en fonction des autres. Toi seul sais ce qui est bon … Lire la suite

L’enfant des cèdres

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Dans les montagnes du Liban, à quelques lieues des ravages de la guerre, Nabil, un petit berger aux yeux bleus, sème sans relâche. Dans la terre aride, il plante des graines de cèdre, emblème de ce pays aux racines millénaires. … Lire la suite

Juliette, la chouette

Galerie

Cette galerie contient 4 photos.

         Juliette, la chouette, n’en fait qu’à sa tête.       Ses parents ont beau lui dire qu’elle fait tout de travers, rien n’y fait.       Contrairement aux autres chouettes, Juliette dort la nuit et s’amuse le jour. Papa et … Lire la suite

L’amour n’assombrit pas ce qu’il aime…

Mis en avant

L´amour n'assombrit pas ce qu´il aime - C. Bobin

Légère, limpide : l’amour n’assombrit pas ce qu’il aime.

Il ne l’assombrit pas parce qu’il ne cherche pas à le prendre.

Il le touche sans le prendre. Il le laisse aller et venir.

Il le regarde s’éloigner, d’un pas si fin qu’on ne l’entend pas mourir :

éloge du peu, louange du faible.

L’amour s’en vient, l’amour s’en va.

Toujours à son heure, jamais à la vôtre.

 

Christian Bobin

La guerre

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

    C’était la guerre. Tous les matins, les hommes partaient au champ de bataille. Ceux qui revenaient le soir portaient les morts et les estropiés. C’était la guerre depuis si longtemps que plus personne ne se rappelait pourquoi elle … Lire la suite

Ne brisez le cœur de personne…

Mis en avant

Ne brisez le coeur de personne - Shams Tabrizi

L’univers est une entité unique, complète.

Tout et tout le monde est lié avec des fils invisibles.

Ne brisez le cœur de personne.

Ne méprisez pas celui ou celle que vous pensez être plus faible que vous.

La peine de quelqu’un à l’autre bout du monde peut faire souffrir le monde entier.

Son bonheur peut faire sourire le monde entier.

 

Shams Tabrizi

 

Les grilles du camp…

Mis en avant

green-tunnel

L’émouvante Etty Hillesum affirme, un an avant sa mort à Auschwitz :

 

« Quand on a une vie intérieure, peu importe, sans doute,

de quel côté des grilles du camp on se trouve.

J’ai déjà subi mille morts dans mille camps de concentration.

Tout m’est connu. Aucune information nouvelle ne m’angoisse plus.

D’une façon ou d’une autre je sais déjà tout.

Et pourtant, je trouve cette vie belle et riche de sens. À chaque instant.

 

Même si on ne nous laisse qu’une ruelle exiguë à arpenter,

Au-dessus d’elle il y aura toujours le ciel tout entier. »

 

 

Rendre le monde meilleur…

Mis en avant

FLORES 4eef2aa9d2601610df45a842c4c68ef4

Rendre le monde meilleur.

Apporter un peu de beauté dans les coins ternes et monotones des âmes…

On peut faire ça avec un grille-pain, on peut le faire avec un poème,

on peut le faire en tendant la main à un inconnu.

Peu importe la forme que ça prend.

Laisser le monde un peu meilleur qu’on ne l’a trouvé.

C’est ce qu’un homme peut faire de mieux.

 

Paul Auster

Le doudou de Gros Ours

Galerie

Cette galerie contient 7 photos.

      Gros Ours n’arrive pas à dormir. Alors il sort de sa grotte, et grogne.   GROAARR !   « Qu’est-ce qui t’arrive, Gros Ours ? » « Je n’arrive pas à dormir. » « Il te faut un doudou ! » s’exclame le hérisson.   Mais … Lire la suite

Les mois de l’année

Mis en avant

Les mois de l´année1

 

Janvier pour dire à l’année « bonjour »

Février pour dire à la neige « il faut fondre »

Mars pour dire à l’oiseau migrateur « reviens »

Avril pour dire à la fleur « ouvre-toi »

Mai pour dire « ouvriers, nos amis »

Juin pour dire à la mer « emporte-nous très loin »

Juillet pour dire au soleil « c’est ta saison »

Août pour dire « l’homme est heureux d’être l’homme »

Septembre pour dire au blé « change-toi en or »

Octobre pour dire « camarades, la liberté »

Novembre pour dire aux arbres « déshabillez-vous »

Décembre pour dire à l’année « adieu, bonne chance »

 Et douze mois de plus par an

Mon fils

Pour te dire que je t’aime.

 

Alain Bosquet

 

La chemise de l’homme heureux

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

    Un roi avait un fils unique, et il le chérissait comme la prunelle de ses propres yeux. Mais ce prince était toujours malheureux. Il passait des journées entières, accoudé au balcon, à regarder au loin. — Mais que … Lire la suite

Joseph veut lire tout seul

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

        À l’école des Tropiques, c’est le dernier jour avant les vacances.       — Les enfants, dit madame Girafe, la maîtresse, je vous souhaite de bonnes vacances…       — Oh non, déjà ! s’écrie Joseph.       Toute la classe, étonnée, … Lire la suite

Dragon bleu, Dragon jaune

Galerie

Cette galerie contient 4 photos.

         Au pays du Matin calme, l’empereur, pour le vingtième anniversaire de son couronnement, décida d’orner la salle du trône de son palais du plus beau paravent qu’on n’ait jamais vu jusqu’alors. Il convoqua le peintre le plus … Lire la suite

Aimer, être aimé…

Mis en avant

coração cores 1.jpg

 

AIMER. Être aimé.

Ne jamais oublier notre propre insignifiance.

Ne jamais s’habituer à la violence indicible et à la disparité vulgaire

de la vie autour de nous.

Rechercher la joie dans les endroits les plus tristes.

Poursuivre la beauté jusque dans son repaire.

Ne jamais simplifier ce qui est compliqué ou compliquer ce qui est simple.

Respecter la force, jamais le pouvoir.

Surtout, observer.

Comprendre.

 

Arundhati Roy

Premiers jours de l’An…

Mis en avant

ano novo 1 m.jpg

Voici un NOUVEAU DÉPART !

 

Entreprenez cette nouvelle année en faisant un acte de foi.

Tout ce que nous attendons — la tranquillité d’esprit, le contentement, la grâce, la conscience intérieure d’une simple abondance — il va sûrement venir à nous, mais seulement quand nous sommes prêts à le recevoir avec un cœur ouvert et reconnaissant.

Cette année, notez vos rêves les plus chers.  Ces aspirations secrètes que vous avez mises de côté en attendant que les conditions s’y prêtent… Faites confiance et plongez. Croyez en vous-même.  Croyez à la Source d’amour en vous…

Que votre feu intérieur se révèle plus que jamais et que votre route soit remplie de tous les « possibles ».

Le monde a besoin de rêveurs et de gens qui agissent. Mais il a surtout besoin de rêveurs qui passent à l’action.

Ce début 2020 nous est donné pour rêver, pour penser à l’année qui s’annonce et au voyage intérieur à entreprendre.

 

Sarah Ban Breathnach

La fille du roi et la grenouille

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

    Dans des temps très anciens, alors qu’il pouvait encore être utile de faire des vœux, vivait un roi dont toutes les filles étaient belles. La plus jeune était si belle que le soleil, qui en a cependant tant … Lire la suite

Es-tu prêt à ralentir tes pas…

Mis en avant

natal corações 1m

 

Es-tu prêt à ralentir tes pas et à considérer les besoins et les désirs des enfants ?

Es-tu prêt à te souvenir des faiblesses et de la solitude

des personnes qui vieillissent ?

À cesser de demander combien tes amis t’aiment,

et à te demander si tu les aimes vraiment ?

 

Es-tu prêt à te mettre à la place des autres ?

À tenir ta lampe devant toi, afin que les ombres restent bien derrière toi ?

Es-tu prêt à te défaire de tes mauvaises pensées et à cultiver, à leur place,

un jardin de tendresse et bonté, les accès toujours ouverts ?

Es-tu prêt à tout essayer si ce n’est qu’un seul jour ?

Alors, tu es prêt à vivre Noël !

 

Henry Van Dyke

L’amour est le miracle…

Mis en avant

cachecol inverno natal

 

L’amour est le miracle d’être un jour entendu jusque dans nos silences,

et d’entendre en retour avec la même délicatesse :

la vie à l’état pur,

aussi fine que l’air qui soutient les ailes des libellules

et se réjouit de leur danse…

 

Christian Bobin

Apprendre de mon passé

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

  Alors que les jours s’écoulent lentement Et que passent les semaines, Il me vient l’obsession De la façon dont je pourrais mourir.   La nuit, je reste éveillée En pensant à ma douleur. Il n’y a aucune guérison possible. … Lire la suite

L’homme-sandwich

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

         Que feriez-vous si vous vouliez changer le monde, laisser votre marque ou faire un dépôt pour l’entrée au paradis ? Penseriez-vous grand et feriez-vous le geste le plus éclatant ou le plus grandiose ? Ou persévéreriez-vous chaque … Lire la suite