Le loup veut apprendre à lire

loup1

Ce matin, le loup s’est réveillé de mauvaise humeur et tout ébouriffé.

Dans son rêve, il lisait une belle et passionnante histoire.

Mais voilà, le loup ne sait pas lire.

 

Ni une ni deux, il part chez son ami le lapin.

Toc ! Toc ! Toc !

« Qui frappe à la porte de si bonne heure ? », dit le lapin en se réveillant.

loup2

« C’est moi le loup ! Je veux apprendre. Je veux apprendre à lire », répond le loup d’un air décidé.

« Moi non plus, je ne sais pas lire. Vite ! Allons voir les trois petits cochons. Ils pourront nous aider », propose rapidement le petit lapin.

Au pas cadencé, le petit lapin et le loup arrivent devant la maison des trois petits cochons.

Toc ! Toc ! Toc !

loup3

« Bonjour les trois petits cochons. Je veux apprendre à lire de belles et jolies histoires. Pouvez-vous m’aider ? » demande le loup tout excité.

« Non ! C’est impossible ! La seule personne qui peut t’aider, c’est le Petit Chaperon Rouge ! Vite ! Allons-y ! »

 

Peu de temps après le loup, le lapin et les trois petits cochons arrivent essoufflés devant la maison du Petit Chaperon Rouge.

Toc ! Toc ! Toc !

« C’est nous, le loup, le lapin et les trois petits cochons » disent-ils tous en chœur.

loup4

« Vous êtes tous levés à l’aube ! Que se passe-t-il ? » répond la fillette en se frottant les yeux.

« Je veux apprendre à lire de belles et jolies histoires et mes amis aussi. Peux-tu nous aider ? » demande gentiment le loup.

« Malheureusement, non ! Bien sûr, je sais lire, mais je ne sais pas comment vous apprendre à lire », soupire le Petit Chaperon Rouge en baissant la tête.

 

Les animaux sont très déçus.

 

Le Petit Chaperon Rouge réfléchit un moment et, tout à coup, son visage s’illumine.

« Je connais quelqu’un qui sera ravi de vous apprendre à lire. Suivez-moi, c’est bientôt l’heure ! »

loup5

En tête de file, le Petit Chaperon Rouge montre le chemin à ses amis.

« Ça y est ! Nous sommes arrivés ! Je vous présente Anne, ma maîtresse. C’est elle qui m’a appris à lire. Elle est formidable, je lis toute seule maintenant. Venez ! », dit-elle joyeusement.

loup6

À l’école, quand la maîtresse aperçoit le loup, elle pousse un hurlement. Terrifiée, elle s’enferme à double tours dans la salle de classe.

loup7

Le Petit Chaperon Rouge essaie de calmer la maîtresse :

« Ne vous inquiétez pas ! Ce loup n’est pas méchant du tout. Il ne vous mangera pas. Regardez, nous sommes tous sains et saufs, c’est notre ami. Il veut juste votre aide si précieuse pour apprendre à lire de belles histoires. »

loup8

Une fois rassurée, la maîtresse installe les nouveaux élèves au premier rang et elle commence le cours.

loup9

« Tout d’abord, nous allons apprendre l’alphabet : a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z.

Allez, maintenant, tous en chœur, reprenons : a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z. »

loup10

Et c’est ainsi que, chaque matin, le loup, le lapin et les trois petits cochons prennent gaiement le chemin de l’école.

Petit à petit, ils apprennent les lettres, ils lisent des mots, puis des phrases et ils apprennent aussi à écrire.

loup11

Grâce à la maîtresse, le loup est très fier de savoir lire tout seul comme un grand.

Chaque soir, il choisit soigneusement une histoire avant de s’endormir pour faire les plus jolis rêves de la terre.

 

 

 

Karine Quesada ; Amandine Wanert (ill.)
Le loup veut apprendre à lire
MIC MAC Éditions, 2011