Jamais nous ne lui avions dit qu’il en était incapable

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

    Ils en sont capables parce qu’ils croient en être capables. Virgile        À sa naissance, mon fils Joey avait les pieds tordus vers le haut, la plante des pieds reposant sur son ventre. Je trouvais qu’il avait … Lire la suite

L’enfant qui n’aimait pas les livres

Galerie

Cette galerie contient 6 photos.

    JÉRÔME N’AIME PAS LES LIVRES Il était une fois un petit garçon nommé Jérôme. Et ce petit garçon n’aimait pas les livres… Quand on lui demande pourquoi il n’aime pas les livres, Jérôme répond : « Les livres ne me … Lire la suite

En même temps que le réenchantement du monde…

Mis en avant

En même temps que le réenchantement du monde

 

En même temps que le réenchantement du monde que nous aurons à accomplir,

la beauté étant à l’évidence une nourriture immatérielle

absolument indispensable à notre évolution vers un humanisme authentique,

nous devons également et impérativement trouver

une façon juste d’habiter la planète et d’y inscrire notre destin

d’une manière satisfaisante pour le cœur, l’esprit et l’intelligence.

J’entends par beauté celle qui s’épanouit en générosité, équité et respect,

la seule capable de changer le monde,

car elle est plus puissante que toutes les beautés créées de la main de l’homme.

Il y va de notre survie.

 

Pierre Rabhi

L’alternative est simple : changer ou disparaître…

Mis en avant

c3a1rvore-da-vida-3m

 

Oubliez tout ce que vous croyez savoir sur le réchauffement climatique.

La vérité qui dérange ne tient pas aux gaz à effet de serre.

La voici : notre modèle économique est en guerre contre la vie sur terre.

Au-delà de la crise écologique, c’est bien une crise existentielle qui est en jeu – celle d’une humanité défendant à corps perdu un mode de vie qui la mène à sa perte.

Pourtant, prise à rebours, cette crise pourrait bien ouvrir la voie à une transformation sociale radicale susceptible de faire advenir un monde non seulement habitable, mais aussi plus juste.

Le changement climatique est un appel au réveil civilisationnel, un puissant message livré dans la langue des incendies, des inondations, des tempêtes et des sécheresses.

Nous n’avons plus beaucoup de temps devant nous.

L’alternative est simple : changer… ou disparaître.

 

Naomi Klein